SoBAPS S.A, la garantie de l’accès aux produits de santé de qualité...

Le Bénin renforce sa surveillance post marketing des médicaments antipaludiques pour garantir la sécurité des patients

Surveillance post marketing des médicaments antipaludiques : Le Bénin fait des progrès majeurs

L’Agence Béninoise du Médicament et des autres produits de santé (ABMed) a rendu publics les résultats de la veille sanitaire opérée dans le cadre de la surveillance post marketing des médicaments antipaludiques. Les performances notées témoignent de l’efficacité des efforts de sécurisation du circuit formel de distribution des médicaments au Bénin. Cette importante rencontre entre Experts en charge du contrôle de la qualité des médicaments a eu lieu le mardi 02 juillet 2024 au siège de la Société Béninoise pour l’Approvisionnement en Produits de Santé (SoBAPS). Les deux structures gardiennes de la qualité des produits de santé au Bénin que sont l’Agence Béninoise du Médicament et des autres produits de santé (ABMed) et l’Agence Nationale de Contrôle de la Qualité des produits de santé et de l’eau (ANCQ) ont effectué la collecte et le contrôle de qualité de 208 échantillons de médicaments antipaludiques couramment utilisés au titre de l’année 2023. Ce travail scientifique a été réalisé dans neuf (09) départements répartis dans 21 zones sanitaires identifiées en raison de leur niveau de risque. Au terme de cette investigation, les résultats du contrôle de qualité au laboratoire de l’ANCQ n’ont révélé aucune non-conformité par rapport aux spécifications techniques attendues. En d’autres termes, les médicaments antipaludiques issus du circuit formel sont hautement sécurisés et aucun parmi eux ne fait l’objet d’un rappel de lots comme ce fût le cas par le passé. Pour le Directeur Général de l’ABMed, Dr Yossounon CHABI, cette performance est à saluer car elle vient couronner les nombreux efforts consentis par le Gouvernement dans le cadre de l’assainissement du sous-secteur pharmaceutique et plus précisément de la lutte contre les médicaments de qualité inférieure ou falsifiés. Selon les statistiques, 25% des médicaments consommés dans les pays endémiques au paludisme sont des antipaludiques dont 1 sur 10 est de qualité inférieure ou falsifié. Ce drame qui se joue en majorité dans les pays de l’Afrique subsaharienne s’explique par l’absence d’un dispositif efficace de surveillance et de contrôle. Avec les réformes audacieuses mises en œuvre par le Gouvernement du Bénin, le spectre de l’invasion des médicaments contrefaits sera définitivement enrayé. Mieux, l’ABMed compte mettre en branle un dispositif de traçabilité qui ne fera que renforcer la veille. « Il s’agit du déploiement dans les mois à venir de la solution nationale de traçabilité des médicaments qui est un projet prioritaire du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2) », a-t-il annoncé. Il faut souligner que ce travail scientifique a été réalisé grâce à l’appui technique et financier de l’USAID à travers son projet dénommé "Promouvoir la qualité des médicaments plus PQM+".

Lire plus →

Contribution de la SoBAPS à la prise en charge de la drépanocytose

La lettre d’informations des centrales d’achats membres de l’ACAME : La SoBAPS S.A Bénin